L'hygroma

Définition

Il s’agit de l’apparition d’une tuméfaction en ragard de l’articulation touchée (coude ou genou). La bourse séreuse, espace de glissement normalement « virtuel », se remplit d’un liquide et la tuméfaction apparaît : on parle d’hygroma ou de bursite (inflammation de la bourse séreuse).

Cette inflammation peut être due à de petits traumatismes répétés, à la présence d’un corps étranger, à une pathologie rhumatismale (polyarthrite), une pathologie à microcristaux (goutte) ou à une infection (qui débute souvent à partir d’une petite lésion cutanée).
L’hygroma touche préférentiellement les hommes.

                                                   Hygroma du coude

Traitement

Intervention

En cas d’échec du traitement sus cité, la chirurgie est nécessaire.

L’intervention se déroule au bloc opératoire dans des conditions rigoureusement aseptiques.

Elle peut se faire sous anesthésie générale, ou anesthésie locorégionale.

Le chirurgien et l’équipe du bloc vous installent sur la table d’opération en position dorsale s’il s’agit d’un hygroma du genou, en position latérale s’il s’agit d’un hygroma du coude.

Après la préparation cutanée d’usage au bloc opératoire, les champs stériles sont placés.
L’incision se fait en regard de la tuméfaction.

La bourse est excisée et une attelle est peut être mise en place quelques jours pour diminuer le risque de récidives.

En cas de bursite infectée, la chirurgie est urgente et un traitement antibiotique sera mis en place après des prélèvements bactériologiques.

Risques opératoires